loader image

Explication poêle à bois

Explication succincte des poêles scandinave :                                         

Les poêles Scandinaves ont été créé suite aux hivers rudes et longs en Scandinavie (-40°). Ils sont écologiques et économiques car ils permettent un haut rendement supérieur à 80%. La performance et la qualité de chauffe est une priorité.

La qualité passe avant tout lors de la conception des poêles. Ils offrent la meilleure combustion ainsi que la plus faible émission de CO2 possible. Ils sont durables et solides et leur design est fonctionnel et élégant.

  Equipements :

  • Un foyer en vermiculite : Ce sont des pierres isolantes qui permettent de monter rapidement en température et qui conservent la chaleur dans la chambre de combustion.
  • Une double porte en fonte et en acier : Elle est d’une grande résistance et permet une bonne diffusion de la chaleur dans la pièce.
  • Un nettoyage permanent sur la vitre : Un balayage d’air chaud à température du foyer est constant sur la vitre pour permettre de la garder propre (système pyrolyse 650°)
  • Un réglage à l’aide d’une manette : Afin de régler l’arrivé d’air par le bas pour le démarrage et au moment du rechargement, l’air diffusé devant la  vitre pour la garder propre ainsi que l’air secondaire qui permet de rebrûler les gaz se trouvant dans la bûche.

La distribution de la chaleur avec accumulation :

La chaleur s’emmagasine dans la partie haute du poêle d’accumulation. Ce qui permet de restituer la chaleur après la flambée. La chaleur est stockée puis diffusée.

Système de chauffe :

  • Le rayonnement de la flamme : c’est comme le soleil qui réchauffe par les infra-rouges et donne ainsi une sensation de chaleur.
  • La convection dégagée du poêle : l’air ambiant est aspiré naturellement par le bas de l’appareil, il passe dans le corps de chauffe au travers de parois d’acier permettant une circulation de l’air frais pour ressortir en air chaud.

La puissance nominale :

Entre 2 à 7 KW (réglable de 2000W à 7000W) , c’est la puissance qui permet la meilleure exploitation du poêle.

La consommation du bois toute les 2h30 :

C’est la quantité de bois nécessaire pour être à la bonne puissance nominale.

La double combustion :

 La double combustion est un procédé économique et écologique qui permet de brûler les gaz issus de combustion pour générer davantage de chaleur et surtout évacuer le minimum de résidus dans les premières fumées.

Premièrement : Ouvrir les arrivées d’air au maximum. L’arrivée d’air primaire, souvent située sous la sole foyère, ou au travers du cendrier et de la grille à secousse, permettra d’obtenir une combustion vive. Ainsi, le foyer va très vite monter en température.

Deuxièmement : Une fois le foyer monté en température, fermer l’arrivée d’air primaire et gérer la double combustion uniquement avec l’arrivée d’air secondaire. On obtient alors des flammes plus calmes, plus douces et surtout une combustion des gaz en partie supérieure de votre foyer.

Différents matériaux de recouvrement :

  • L’acier : Pour un poêle en acier les revêtements sont gris ou noirs.
  • La pierre ollaire : Elle permet de retenir la chaleur et de la restituer lentement de manière plus agréable. Elle est utilisée dans les poêles de masse ou en tant qu’habillage décoratif.
  • Indian Night : C’est une pierre indienne qui est sombre. Elle est facile à entretenir et est résistante. Elle permet de retenir la chaleur afin de la restituer de manière douce.
  • Faïence : La faïence habille le poêle et le rend élégant. Elle restitue une douce chaleur dans la pièce. Différentes couleurs sont disponibles.
Défiler vers le haut